31 décembre à Conakry, vices et vertus d’une fête

31-conakry

Le 31 décembre 2012  a vécu. J’en garderai un souvenir désopilant.  Et c’est tant mieux, eu égard au drame enregistré au stade Houphouët-Boigny d’Abidjan en Côte d’Ivoire…

A Conakry, l’ambiance était au rendez-vous. Partout.  En dépit de tout. Beaucoup de parents auront été  tour à tour persuasifs, conciliants, menaçants et même agressifs ; les imams, dans leurs sermons du vendredi, ont prévenu, défendu, maudit, invoquant la Géhennes et tous les supplices du Purgatoire contre les musulmans contrevenants. Rien n’y a fait. Comme par le passé, le réveillon du 31 décembre 2012 a été célébré dans la joie et l’allégresse, à l’unisson.

En Guinée, les fêtes ont cela de vertueux qu’elles sont fédératrices. Les différences religieuses et surtout les clivages ethniques instrumentalisés par des discours politiques sectaires sont toujours mis de côté pour casser la baraque. Dans l’équité, l’égalité, la fraternité et la laïcité. Et qui dit que nous ne respectons pas notre Constitution qui prône ces valeurs inspirées par la Bible?

En tout cas, pas Nicki Minaj !

Cette pimpante star d’origine Trinidadienne au nom bizarre et dont les décolletés laissent apercevoir une poitrine capable de provoquer un infarctus du myocarde même chez un activiste d’Ansar-dine, a vu sa côte de popularité monter en flèche à l’aube de 2013 à Conakry. Par imitation. Il se raconte qu’elle est à l’origine d’une espèce de chainette fixée aux sourcils en signe de beauté. C’est devenu ici un véritable phénomène de mode à l’occasion des dernières fêtes de fin d’année. Pour un résultat franchement effrayant. Les commerçants ont inondé le marché de répliques chinoises d’autocollants de la chainette de Nicki Minaj, contribuant à créer des personnages de films d’horreur dans les rues de notre capitale. La nuit, sous l’effet de la lumière, les filles ont carrément une allure de clown !

Ce qui a donné le ton pour la sape du «31». Sape à l’occidentale, du moins pour les garçons. Souliers, chemise, veste et cravate. Ça été plus au moins respecté, plus ou moins élégant. C’est une question de goût, mais c’est surtout une question de moyens. Certains se sont saignés des quatre veines pour acheter à prix d’or (pour une qualité chinoise) leur smoking de soirée. D’autres ont marchandé, essayé et finalement acheté les «costumes-occasions» du légendaire marché à fripes de Bordeaux à Madina (longue vie à Bordeaux) ; les plus fauchés ont tout simplement appliqué le système «Yéfoussé» (emprunter). Les partisans de cette dernière catégorie étaient reconnaissables à leur tenue serrée ou – surtout – ample, la veste du grand frère banquier faisant office de peignoir pour eux !

Pour les filles, c’était en veux-tu en voilà. Tous les goûts, toutes les couleurs. Il y avait certes des élégantes dans une tenue impeccable, belles à marier et parfumées comme une fleur. Puis, il y avait les autres : les Nicki Minaj, les Rihana, les Koumba mais aussi les Léopoldina. Certaines étaient fagotées comme pour entrer dans une scène de théâtre : longue robe en polyester, escarpins plastiques, boucles d’oreilles en cerceau, chainette au pied, Nicki Minaj  à l’œil, maquillage à outrance, le tout dans un accident de couleur à faire pâlir de jalousie un arc-en-ciel ! Avec ça, tu leur adresses un «bonsoir» normal, et c’est dans la gorge qu’elles partent chercher le «R» de leur «bonsoir» de réponse, après t’avoir dévisagé de la tête aux pieds. Attention hein, c’est de l’intégration culturelle universelle vous dira-t-ton ! Et puis des goûts et des couleurs…

Mais de cette culture de masse qui nous vient d’ailleurs, c’est la coiffure qui a battu tous les records de représentativité le 31 décembre à Conakry. Hommes et dames. Mais les dames plus que les hommes. Perruques et mèches ont valsé sur quasiment toutes les têtes, formant des chignons et des tresses plus originales les unes que les autres. Maquillages made in China, ongles en provenance de Dubaï ont complété le décor. Pour le plus grand bonheur de vendeurs de pacotilles et de patronnes des salons de coiffure.

Pour le plus grand malheur des poches des mecs. Car il fallait non seulement s’habiller, mais aussi habiller, coiffer, maquiller, épiler et limer la cavalière! Tant pis si, sur le plan économique, le pays affiche toujours une inflation à deux chiffres, tant pis si à l’approche des fêtes les vendeurs de produits et services font emprunter une courbe ascendante à leurs prix. C’est ton problème si tu as dû implorer plusieurs fois le Seigneur pour gagner à Guinée-Games avant la fête. Ce n’est pas le problème de la cavalière. Et c’est là que je respecte l’homme guinéen. En dépit de la crise, non pas seulement conjoncturelle mais foncièrement structurelle qui nous prend à la gorge, les traditionnels bouchons de Conakry étaient de la partie en ce lundi 31 décembre 2012.  S’en fout : ce que femme veut, Dieu veut.

Pourtant, y a des filles qui ont les chichis chevillés à l’âme. Quoi que tu fasses, elles restent impossibles à combler.  La nuit du «31», j’ai vu un mec se plier en quatre pour tenter d’arracher un sourire à sa copine qui tirait la gueule tel un pélican, pour un rien. Des câlins qui ont manqué sans doute à cette autre «plaquée» (cocue) qui a fini par craquer, pleurant à chaudes larmes. Pathétique.

Face à la crise et aux embouteillages, beaucoup ont trouvé la parade en organisant des diners dansants chez un pote du quartier. Cela avait le double avantage de fêter cool et de minimiser les dépenses en cotisant. Des dîners qui peuvent comporter de mémorables surprises. Cette nuit, au cours d’un de ces dîners, j’ai fait une découverte qui m’a laissé sur le carreau : les serviettes de table pour s’essuyer les mains et la bouche étaient en fait des papiers toilettes ! Personne ne le savait, alors shuut, gardez ça pour vous.

Bonne et heureuse année 2013 !

8 Commentaires

  1. EXCELLENT , VS ETES UN SACREE ECRIVAINT avc ctt touch dhumour e d sarcasme .Apres cette lecture c come si javais passer 31 au pays C TJR UN PLAISIR DE TE VOUS LIRE MERCI 🙂

    1. Ah oui Tkilla, puisque les papiers toilettes sont neufs ça ne te pose pas de problème? Si on te met à manger dans un pot de chambre neuf, tu vas manger quand même en le sachant?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *