Vie rurale

Au cœur de la forêt guinéenne, les trésors du Ziama

Vue du massif de Ziama à Sérédou - crédit photo: Alimou Sow

Dans ma tête, le massif du Ziama a toujours été cette tache baveuse que nous montrait notre Instituteur, Monsieur Diallo, sur une carte de la Guinée quelque part dans le sud du pays près d’une encoignure qui évoque le bec du perroquet. Vingt-et-un ans plus tard, j’ai la chance de toucher le Ziama du doigt, d’écouter ses multiples gazouillis, d’humer ses mille et une senteurs, de sentir sa fraicheur équatoriale. Mais le confort est au bout de l’effort. Pour arriver au Ziama à partir de Guéckédou, le voyageur doit affronter le fameux tronçon de « l’enfer » Guéckédou – Kondébadou. Trente-cinq kilomètres […]

La drague au village, version Mademoiselle F.

Crédit image: jedessine.com

En novembre 2011, Fanny Roux, journaliste à Youphil, avait vu juste en titrant mon portrait : «Alimou Sow, de la brousse à la toile». C’est vrai, je suis un enfant du village. Un vrai. 1989. Année de batifolage. Je devais avoir 9 ans et je ne connaissais encore que dalle de l’école des Blancs. Puisque c’est un an plus tard, en 1990, que je fus inscrit pour la première fois en classe de première année CP1, version Le Grand Meaulnes quoi ! A l’époque, dans cette partie de la Guinée où je vivais– une constellation de petits villages perchés sur un plateau […]

Guinée – La malédiction du sac plastique

Ça y est. Elle est là, la saison des pluies. Pas besoin de vous faire un dessin sur les grosses averses qui arrosent Conakry durant les 4 mois d’hivernage que nous connaissons. Et quand je dis averses, je ne parle pas de ces crachins au Sénégal qui provoquent pourtant régulièrement des inondations dans la banlieue de Dakar, déclenchant un vif émoi des Sénégalais qui se sahélisent jour après jour. Une seule de nos tornades, la moins puissante, réduirait leurs maisons en une boue torrentielle. Avec quatre mètres de pluie par an à Conakry et dans sa banlieue tentaculaire, ça ne […]

La chasse à l’écureuil

Un souvenir réveille un autre. En lisant le billet de René Jackson sur la chasse au rat qu’il pratiquait lors de ses vacances de « braconnier » au village, mes souvenirs d’enfance me sont remontés par flots entiers. Celui en particulier de la chasse à l’écureuil. C’était au village, bien sûr ! Je devais avoir 8 ou 10 piges. L’âge des canailleries, des batifolages, des chapardages, d’apprentissage du Coran mais aussi des…braconnages. Disons de chasse plutôt, car personne ne l’interdisait. Qui oserait y songer d’ailleurs ? L’écureuil, le malheureux animal, était notre proie préférée, le gibier qui souffrait le martyre de notre cruauté infantile. […]

Pétoye : SOS pour un village assoiffé !

« L’EAU, C’EST LA VIE » ! Formule bien célèbre.  Formule que j’ai apprise dans ma vie d’écolier au village où, les dimanches matin, j’affrontais la rosée sur le chemin des champs. « L’eau, c’est la vie ». Cette formule cardinale, certains se la répètent machinalement, mécaniquement. Ils l’admettent ainsi, parce que le prof l’a dit en classe dans le cours de biologie. Ce sont souvent ceux qui, à la fin de chaque repas, se désaltèrent d’un grand verre d’eau minérale glacée. Ceux qui ont grandi dans une maison, avec piscine, où ils n’ont pas besoin de faire plus de trois mètres pour prendre leur […]

Le « Derby » de Conakry!

Elle aurait été filmée  dans un quartier près de l’Aéroport International de Conakry-Gbessia.  Puis la nouvelle a fait le tour de la capitale. Par le bouche à oreille d’abord. Ensuite, via le Bluetooth. Quand, enfin, la presse s’y  est mêlée, ça a donné le buzz ces deux dernières semaines. Elle, c’est une vidéo à caractère pornographique. Pour parler de façon diplomatique. Sinon,  en réalité, c’est une séance de jambes en l’air, digne d’un … « Calcio » ! Mais, s’il s’agissait seulement d’un « Calcio » importé, personne n’aurait trouvé  à redire. Mais, la scène, je vous le rappelle, aurait été filmée localement.  Et  elle implique […]

Back to my village

Mercredi, 23 février 2011. Me revoilà à Pountougouré! Le village qui m’a vu naître et grandir. Je respire un grand coup. Perché à plus de 1500 m d’altitude sur les contreforts du Foutah Occdidental, le voyageur en provenance de Conakry qui arrive ici réalise une véritable bouffée d’oxygène ! La pureté de l’air, quoique un peu sec à cause de l’harmattan, vous donne une sensation de bien-être. Le chant mélodieux des oiseux remplace le vacarme des rues perpétuellement embouteillées de la capitale. La fraicheur du climat « foutanien » vous fait oublier, l’espace d’une nuit, la chaleur moite et les moustiques de […]

« Qui n’a pas une lampe électrique chinoise chez lui en ce moment, est avare pour lui-même »!

L’homme qui venait de monter à côté de moi semblait agité. D’habitude, quand à Conakry, après une heure sous le soleil, les doigts en l’air pour indiquer aux taximen quelle route on emprunte, l’on parvient, enfin, à monter dans un taxi, une espèce de bien-être vous envahit. Vous prenez au moins une minute de silence pour savourer votre « victoire ». Mais, non, cet homme était, lui, agité. Quelque chose le démangeait. Décidément, il voulait se confier. Dans un premier temps, il a voulu engager la conversation avec moi. Ça, je l’ai su à travers le « Bonjour » plein d’amabilité qu’il m’a lancé […]