Labé, la plus indienne des villes guinéennes !

les vaches dans les rues de labé

Si Labé, la cité de Karamökö Alpha ( du nom de son fondateur) est réputée être un foyer islamique traditionnel par excellence, un autre phénomène est en passe de lui ravir cette célébrité : la divagation des animaux !

En effet, très souvent, les rues de la ville de Labé ressemblent à s’y méprendre à des véritables pâturages. Des troupeaux entiers de vaches se partagent la chaussée avec les voitures et les motos. A Kouroula, le Quartier Administratif, les ronds-points de la BCRG, de L’Hôpital Régional ou encore celui du Tinkisso sont littéralement envahis par ces bovins à certaines heures de la journée. Plus généralement dans la ville, piétons, vaches, moutons, chèvres, chiens et engins roulants s’entremêlent sur des routes exiguës et cahoteuses générant une cohue indescriptible. Crottes de chien et bouse de vaches tapissent les rares tracés du goudron encore en bon état, vous obligeant à essuyer fréquemment les chaussures. L’on se croirait en Inde par endroit !

Cette situation, pour le moins insolite, provoque très souvent des accidents de la circulation, parfois mortels, au grand dam des usagers de la route ; des dizaines de personnes sont, de près ou de loin, affectées par un accident impliquant un animal dans la Commune Urbaine !

Face à ce problème devenu inquiétant, les autorités communales semblent avoir tout simplement capitulé ! L’actuel Maire, Elhadj Amadou Thiam, aborde le sujet en ces termes « la divagation des animaux dans la ville de Labé est un problème que moi j’ai trouvé ici. Je n’ai pas réussi à l’éradiquer et tous les Maires qui se sont succédés n’ont pas pu l’enrayer » !
Cette attitude des Autorités Communales, quoique très curieuse, trouve son explication ailleurs ! En effet, selon plusieurs témoignages, les propriétaires de ces animaux sont des influents et vénérables sages, à la fois craints et respectés par tout le monde. De par leur influence, ces notables constituent un poids non négligeable en période électorale, et apparaissent ainsi comme des véritables faiseurs de Roi ! C’est donc dans le souci de préserver leur fauteuil que les Maires évitent soigneusement de contrarier ces éleveurs citadins, se bornant à prendre des mesures de contentement et de complaisance quand la situation devient dramatique !

Les Brâhmanes Indous, n’ont pas de souci à se faire quant au traitement des vaches à Labé !

Alimou Sow

3 Commentaires

  1. Cette ville ne doit pas continuer à présenter ce genre de visage. Soit elle une ville soit une  » Inde guinéenne ».
    Il faut en parler!!!

  2. bon émouvant ça doit être pour toi non?je me souviens du billet j’avais eu la chance de le lire mais bon j’y ai refait un tour et une histoire m’est revenue en tête ,elle m’a été rapporté par un natif de pounthioun dont je tais le nom par respect.
    tu sais toi qui y habitais qu’il ya une espèce de vieux dictateur qui regne en maître des lieux là bas (volontairement je tais ce nom aussi) àl’époque où le prefet était laye lansana il a voulu manu militari règler cette affaire de bovins dans les rues et comme il est voisin à eux il s’y est rendu et à exposer les motifs de sa visite ,les sages ont écouté le développement jusqu’à la fin et comme on pouvait s’y attendre qui tu sais a pris la parole pour dire que ces vaches n’iront nulle part et s’il insiste c’est lui qui partira et tenez vous b1 deux mois après il est parti coincidence ou effet boomerang allez savoir !!!!!!!!!!!
    je sais que tu es de telemilé mais si tu veux gagner un autre prix laisse tomber nos vaches!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    1. Je vois que tu connais très bien ce casse-tête…labéen! Mais, toi l’artiste, tu as eu peur de te produire chez moi à Télimélé. Mais je te rappelle que c’est grâce à vos vaches que moi j’ai gagné ce concours. Alors je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas embrayer dessus! Haha!! En plus, je connais bien le « Qui tu sais » que j’ai longtemps cotoyé à la mosquée de Pounthioun qu’il régente! Mais, comme disent les Ivoiriens, « c’est l’homme qui a peur, sinon Ya Foye » Devrais-je dire merci pour le Conseil? Big Up à toi. Je kiffe bien tes sons!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *